quitter les témoins de jehovah

Comment quitter les TJ - Le Guide

Il est difficile de quitter un groupe sectaire. Mais malgré tout, c'est possible. Vous aurez besoin d'aide. Il est presque impossible de quitter les Témoins de Jéhovah sans en subir les conséquences. Mais il est possible de les limiter.

Pour ce faire, réfléchissez et planifiez vos étapes avec prudence.

 

Il y a trois différentes  possibilités pour quitter l’organisation :

La quitter volontairement, devenir inactif, ou bien disparaître. Avant de voir laquelle de ses possibilités est la mieux adapté pour vous, il y a un certains nombre de choses auxquelles vous devriez faire attention.

I) Faire attention dès maintenant pourrait vous évitez des problèmes à l’avenir

Beaucoup de gens après avoir découvert que ce qu’ils ont cru tout au long de leur vie est faux souhaitent en discuter et comprendre les choses le plus rapidement possible. 

Dans un groupe tel que les Témoins de Jéhovah, cela pourrait être une grosse erreur. La plupart des membres du groupe n’écouteront pas vos doutes ou du moins pas sérieusement.


Au lieu de cela, les membres sont invités à parler aux anciens dès qu’ils entendent quelqu’un exprimer ses doutes ou une insatisfaction à l’égard de l’organisation ou du Collège Central.

Si les anciens découvrent de tels doutes, ils doivent enquêter. Cela engendre généralement une réunion avec celui qui a exprimé des doutes puis, une série d’autres réunions qu’il est préférable d’éviter. Au cours d'une telle réunion, il sera probablement demandé à la personne qui doute si elle croit que l'Organisation est dirigée par l’esprit saint, si elle croit que les Témoins de Jéhovah sont le peuple élu de Dieu, et si elle croit ou non que l'esclave fidèle et avisé a la direction de Jéhovah.

De plus, les anciens se renseigneront probablement sur la source des doutes de la personne. Était-ce le résultat d'une conversation avec un ancien témoin ? Est-il aller sur un site apostat ?

Le but de cette réunion est de savoir à quel point les doutes sont sérieux et si ces choses ont été présentées à d'autres personnes. 

Les sujets tels que l’association de la Watchtower avec l’ONU, les politiques de l’organisation concernant les pédophiles, la date de la chute de Jérusalem (607 vs 587), ou bien les questions concernant l’authenticité de la Bible sont des sujets qui doivent être discutés avec le plus grand soin.

Si vous songez à en discuter avec un membre actif de la religion, préparez-vous à faire face à une enquête de la part des Anciens. Il est très difficile de prédire qui écoutera, qui sera en désaccord avec vous mais ne vous dénoncera pas et qui vous dénoncera le plus rapidement possible aux Anciens.

II) Évitez de prendre RDV avec les anciens

Si vous avez progressé au point que vous savez que l'organisation n'est pas véridique, une réunion avec les anciens les donnera l'occasion de vous surprendre en faisant une déclaration avec laquelle ils pourront vous excommunié pour plus tard. Ces réunions réunissent plus d'un Ancien pour une raison : ils ont besoin de deux témoins pour excommunié quelqu'un. 

Ce que vous dites lors de cette réunion peut et sera utilisé contre vous si possible. Évitez une telle réunion si possible.


Quelques points à garder à l'esprit à cet égard : Les aînés ne sont pas automatiquement les bienvenus chez vous. Si vous choisissez de les inviter, c'est VOTRE décision. Chacun a droit à sa vie privée, et à ne pas être harcelé dans sa maison, son lieu de travail, etc. Ne permettez pas aux anciens ou à d’autres personnes de vous pousser dans une situation dans laquelle vous êtes mal à l’aise.

II) Préparation

Avant de prendre une décision imprudente, il sera peut-être plus sage de vous préparer. 

 

Prenez le temps de développez des amitiés avec des non-témoins. Cela vous aidera à prendre une décision éclairée et moins biaisée. L'organisation utilise des cercles sociaux pour garder les gens à l'intérieur du groupe ; si vous établissez un cercle social, vous serez plus en mesure de prendre une décision éclairée et aurez moins de pression sociale.

 

Cela vous permet de vous confier et de créer le réseau de soutien dont vous aurez besoin lorsque vous envisagez de quitter l’organisation. Plus tôt vous pourrez commencerez à construire un réseau social, mieux vous serez.

 

Naturellement, vous devez faire attention à certaines choses. Choisissez soigneusement vos amis. Choisissez des personnes ayant des habitudes saines qui vous aideront à rester équilibré.

Ne présumez pas que vous pouvez faire confiance aux gens automatiquement, mais essayez de surmonter votre peur instillée des non-témoins. La plupart des gens trouveront que les non-témoins sont aussi honnêtes que les témoins, mais des années d'endoctrinement vous on peut-être amener à avoir des attitudes irréalistes et négatives à l'égard des non-témoins.

 

Permettez-vous soigneusement de faire confiance aux gens en leur donnant des opportunités de gagner votre confiance. Commencez petit et vous trouverez des personnes qui deviendront votre support.

 

Il y a plusieurs façons de procéder. Pour certains, le bénévolat est un excellent moyen de rencontrer de bonnes personnes. L'emploi d'une personne pourrait fournir l'occasion de diversifier ses cercles sociaux. Si vous êtes encore au lycée ou à l’université l’hésiter pas à participer à des projets extra-scolaires, rejoindre une association qui vous plaît, à vous inscrire à une activité/club ou bien à discuter librement avec vos camarades.

 

Il existe essentiellement trois options principales à la disposition de celui qui décide de quitter définitivement l'organisation: la dissociation, devenir inactif ou disparâitre. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients, et chacune peut être mieux adaptée à vous en fonction de votre situation.

1) La Dissociation

Nombreux sont ceux qui choisissent de se dissocier, car ils sont si convaincus qu’ils doivent montrer publiquement aux autres qu’ils ne veulent plus être associés aux pratiques contraires à l’éthique des Témoins de Jéhovah. 

Cette option a l'avantage supplémentaire d'éviter une grande partie de l'anxiété qui peut accompagner les autres choix. Généralement, une personne écrit simplement une lettre, expliquant précisément pourquoi elle ne souhaite plus être connue comme témoin de Jéhovah, puis elle la remet au corps des Anciens de leur ancienne congrégation. Les Anciens essaieront probablement de donner suite à la lettre, mais ces demandes peuvent facilement être refusées. 


La dissociation présente un inconvénient majeur, bien sûr, et c'est que ceux qui choisissent de se dissocier seront traités exactement comme s'ils avaient été exclus. 


Si une personne souhaite entretenir des relations avec des membres de sa famille qui appartiennent toujours à la religion, ce n'est certainement pas le moyen idéal de partir. Cependant, si une personne a une famille limitée dans la religion, a construit un réseau social et désire faire une déclaration sur son point de vue sur l'organisation, cela peut être un excellent moyen de faire une sortie.

2) Devenir inactif

Devenir inactif est est la voie que beaucoup de personnes prennent, mais c’est sans doute celle la plus ardue, pour sortir de l'organisation. Cela demande une grande patience. Une certaine capacité d'acteur est également utile. 

Afin de s'estomper avec succès, une personne fait bien de suivre les conseils précédents et d'éviter de rencontrer les aînés. Ce processus doit se dérouler avec soin. 


La première étape consiste à démissionner de ses responsabilités de la congrégation de manière à ne pas éveiller les soupçons. Vous pouvez utilisés des excuses et dire par exemple que vous êtes trop stressé, trop occupé, débordé ou déprimé. Cela peut constituer des raisons valable afin de renoncer à ses responsabilités. Si une personne a plusieurs ou plusieurs responsabilités visibles, cela sera plus difficile et peut entraîner de plus grands interrogations de la par des autres frères et soeurs.


Encore une fois, tout au long de ce processus, évitez de discuter sur des sujets sensibles avec les anciens autant que possible. Cependant, il se peut que vous ayez des amis ou de la famille qui se soucient vraiment de votre bien-être. Il est très important de traiter ces personnes avec soin. Gardez à l'esprit que n'importe qui, même votre famille, est susceptible de vous dénoncer si vous partagez trop votre raisonnement avec eux.


Au fil du temps, réduisez encore votre visibilité. L'objectif final est de devenir inactif, puis de disparaître complètement du radar des Anciens locaux. Beaucoup l'ont fait avec succès.

Comme pour la dissociation, vos proches constateront votre manque d'enthousiasme pour divers éléments de la religion. Vous devrez décider vous-même s'ils doivent connaître les véritables raisons de votre inactivité. 

Finalement, à mesure que votre inactivité se rapprochera à sa conclusion, le risque restera que certains éviterons de toute façon de vous parler même si vous n’êtes pas excommuniés. Cependant, certaines familles choisissent de rester en contact avec quelqu’un d’inactif, tant que cette personne n’est pas excommunié. 


Devenir inactif est probablement la voie qui vous permettra de garder le plus possible le contact avec votre famille.

3) Disparaître

C’est une option que j’ai moi-même choisi : bloquer tous les anciens de ma congrégations et ne dire à personne pourquoi j’ai décider de ne plus participer aux activités spirituelles.


Tout comme quelqu’un qui devient inactif, les membres de la famille et les amis voudront savoir pourquoi vous avez effectué un changement aussi radical. La plupart des gens qui choisissent de simplement disparaître tentent de conserver leurs relations familiales, mais sont prêts à sacrifier leurs relations avec leurs amis. Si vous souhaitez conserver même une partie de votre cercle social, la disparition risque d'être un mauvais choix.

Cependant, si la famille est la plus importante, la disparition peut être une option viable. Comme la plupart des "amis" ne resteront plus amis après qu'une personne minimise de toute façon son activité, ce choix peut bien fonctionner.


Si vous choisissez de disparaître ou de devenir inactif il y a plusieurs choses auxquelles vous devez faire extrêmement attention.

Les anciens peuvent vous excommunié pour plusieurs raisons : S’ils vous attrapent en frappant délit fêter un anniversaire, participer à une autre organisation religieuse, etc…) Vous pouvez trouvez toutes les raisons dans le livre des anciens.


Par conséquent, si vous êtes inactif, prenez bien soin de soit interdire l’accès à votre story Insta, Facebook à tous les frères et soeurs dans vos abonnés (ou bien de les bloquer tout simplement), de bloquer tous les anciens et de ne pas vous faire attraper en flagrant délit !

Conclusion

Sortir sans être exclu n'est que le début de la bataille. J'espère que ce guide aidera ceux qui souhaitent se libérer de la religion des Témoins de Jéhovah. Aucun chemin pour sortir de l'organisation n'est facile et chacun a des défis à relever. La période initiale, pour beaucoup, est la plus difficile. La vie s'ouvre cependant après un certain temps hors de l'organisation. Ça s'améliore. Des amitiés peuvent être trouvées, étonnamment facilement. Et 


Prenez votre temps, réfléchissez et planifiez vos étapes avec prudence. Vous pouvez trouver beaucoup d'accomplissement dans la vie en tant qu'ex-témoin de Jéhovah, et bien que difficile, le chemin est loin d'être impossible ! Et surtout n’oubliez pas : vous n’êtes pas seul

©2020 by ExTJ FR.